je regarde pour les amoureux de sauts

«Jai fait mon premier saut en parachute à 18 ans et jai commencé à sauter intensivement peu de temps après.
300 entrées possibles vous comprenez que cest pour moi loccasion de lire «à sauts et à gambades» Je nai pas encore tout exploré contacts femmes de 40 à 50 ans mais ce que jai lu ma plu.Sa vitesse moyenne était de 46 km/h lors de lenregistrement des le contact des femmes à san isidro tenerife données.Le base jump est réservé aux plus expérimentés et qui sont capables de gérer un stress plus intense puisquon saute entre 150 et 3500 pieds à partir dune falaise et on va ouvrir notre parachute entre 300 et 400 pieds.».A travers les feuillages brûlés des vignes grimpées dans les arbres, on aperçoit à perte de vue des villages blancs.".Mais comment un jeune homme de 23 ans, titulaire dun baccalauréat en administration des affaires est-il devenu un daredevil qui na peur de rien?Cet amoureux de sensations fortes nhésite pas à défier les lois de la gravité pour assouvir sa passion: le saut extrême.Xavier Darcos invite aussi à lire les historiens, là il faut que je my essaie je nen connais que des extraits.Denault a également battu le record de la descente la plus longue avec un temps de 92,3 secondes.Que ce soit à 5000 pieds dans les airs ou au sommet dune falaise, Denault ne regarde jamais derrière lorsquil est temps de plonger.Mais on croise aussi Agrippine et Néron, Hadrien et son mur, Marc-Aurèle ou Pompée, Cléopâtre et bien sûr.
En wingsuit, le degré de difficulté augmente lors de sauts de type base.Mercredi dinnombrables petits chemins entre deux murs de pierres, hauts dun mètre environ, se croisent, montent et descendent, vont et viennent, étroits, pierreux, en ravins et en escaliers, et séparent dinnombrables champs ou plutôt des jardins doliviers et de figuiers quenguirlandent des pampres rouges.«Dans un wingsuit, on est prisonnier de notre combinaison; il est impossible de lever nos bras dans les airs en raison des ailes.Nouvelle génération qui veut grandir trop vite, et qui ne regarde que les apparences, le reste on s'en occuperas plus tard, nouvelle génération d'attardés, être intélligent, c'est ringard, vaut mieux être un boloss, c'est comme sa qu'on deviens beau gosse.Il faut vraiment être à laise en chute libre puisque si nous ne contrôlons pas les ailes, on peut partir en vrille».Le Livre : Guy de Maupassant - La Vie errante - Editions La Table Ronde.Il aime aussi tordre le cou à certaines erreurs, je vous recommande larticle sur la décadence et vous serez heureux dapprendre que les candidats qui ne tenaient pas leurs promesses électorales étaient passibles dune forte amende.réjouissant non?Photo Courtoisie / Pierre-Alexandre Rousseau et Bruno Gohier.Je viens vous parlé de mes sauts d'humeur qui s'empire, et que j'ai vraiment du mal a caché, a un moment je peut etre triste ou en colère et d'un coup pour un tout petit truc je suis super contente, et vise versa.Vendredi, la sagesse des anciens?


[L_RANDNUM-10-999]