femmes pour relation bogota

Selon lambassadeur de France à Bogota, Gautier Mignot, la jeune femme était apparemment accompagnée de sa mère.
Trois personnes, dont une Française, ont été tuées et 9 blessées samedi après-midi dans un attentat à la bombe perpétré dans un centre commercial de Bogota, qui a été condamné par l'ELN, la dernière guérilla en activité en Colombie, ainsi que par les Farc.Parmi les blessés, dont quatre sont dans un état critique, figure une Française de 48 ans, a précisé l'établissement.La jeune française de 23 ans décédée dans l'attentat est Julie Huynh, originaire de Parigné-l'Evêque, dans la Sarthe."Il se dégageait une fumée dense, assez noire et une forte odeur de caoutchouc."Effectivement, il s'agit d'une jeune Française de 23 ans, qui malheureusement est décédée dans l'attentat (.En milieu de journée, dimanche, une source judiciaire a indiqué que la section antiterroriste du parquet de Paris ouvrait une enquête sur la mort de la jeune Française à Bogota, pour "assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste"."La panique m'a envahi (.) et j'ai pensé que ma dernière heure était arrivée".Des témoins de l'attentat racontent "On soccupait des clients quand on a entendu une explosion au second étage a raconté Michael Montoya, qui travaille dans une boutique du troisième étage.Qui est la victime française?Au moins trois personnes, dont une Française, ont été tuées et 9 blessées samedi après-midi dans un attentat à la bombe perpétré dans un centre commercial de Bogota en Colombie.Le président colombien Juan Manuel Santos a de son côté condamné l'attentat et aussitôt ordonné au chef de la police nationale, le général Jorge Nieto, d'ouvrir une enquête.
Des gens sortaient couverts de cendres, comme avec de la terre sur le corps raconte Milena Carcenas, employée dans une boutique du centre commercial.
Le maire de la capitale colombienne Enrique Penalosa a dénoncé un "attentat lâche au centre Andino".Selon la Clinica del Country, létablissement hospitalier qui a reçu les victimes, une personne est "dans un état critique de gravité maximum".elle était en visite dans le pays a déclaré de son côté à la radio Blueradio l'ambassadeur de France à Bogota, Gautier Mignot, selon qui "la jeune femme était apparemment accompagnée de sa mère".Plus tôt, le maire de la capitale colombienne, Enrique Penalosa, a dénoncé un "attentat lâche au centre Andino". .Il a indiqué quil ne rencontre avec femme dakar pouvait dire encore "quel groupe pourrait être derrière cet attentat"."Les ennemis de la paix seront poursuivis sans trève et nous ne ferons pas de quartiers a déclaré Juan Manuel Santos.Il sagit dune procédure classique quand des ressortissants français figurent parmi les victimes.Le président colombien, qui se trouvait à Cartagena (nord a regagné aussitôt la capitale et s'est rendu sur les lieux de l'attentat.La guérilla colombienne de l'ELN (Armée de libération nationale, guévariste a fait savoir rapidement qu'elle "condamnait" cet attentat "exécrable via son compte Twitter. .Il s'agit d'une procédure classique quand des ressortissants français figurent parmi les victimes.


[L_RANDNUM-10-999]